Cooperation-territoriale.seine-saint-denis.fr
http://cooperation-territoriale.seine-saint-denis.fr/Les-Maisons-d-Assistant-e-s.html
Les Maisons d’Assistant(e)s Maternel(le)s
lundi, 5 mai 2014
/ Sonia Bensalem

Les MAM proposent aux parents un accueil individualisé pour leurs enfants, par le regroupement d’assistant(e)s maternel(le)s dans un lieu d’accueil.

La petite enfance est une priorité affirmée pour le Département. De nombreuses actions et mesures innovantes sont mises en œuvre à destination des enfants et de leurs parents par les services du Conseil général.

Un effort tout particulier a été fait pour promouvoir la diversité des modes d’accueil de la petite enfance en Seine-Saint-Denis et développer l’offre d’accueil individuel proposée aux parents.

Depuis 2010, la loi permet à quatre assistant(e)s maternel(le)s au maximum de se regrouper dans des locaux communs pour accueillir de jeunes enfants. Ces lieux d’accueil constituent une réponse aux besoins des familles du département, en proposant un accueil individualisé des enfants par des assistant(e)s maternel(le)s agréé(e)s qui souhaitent se regrouper dans un projet d’accueil partagé. Les MAM peuvent également permettre à des personnes ne disposant pas d’un logement adapté à la profession d’assistant(e) maternel(le) d’exercer cette profession dans des locaux indépendants.

Dès la période expérimentale, le Département de la Seine-Saint-Denis a souhaité accompagner le développement de ces nouveaux modes d’accueil dans une exigence de qualité. C’est en ce sens qu’avec la Caisse d’Allocation Familiale une structure dédiée notamment à l’accompagnement des MAM a été créé en 2009 : l’Agence Départementale de Développement de l’Accueil Individuel (ADDAI).

Cette agence est à la disposition des Villes et des assistant(e)s maternel(le)s porteuses d’un projet de MAM pour la réalisation d’un diagnostic de territoire, la réflexion globale du projet, la mise en relation avec les services partenaires, y compris pour la recherche de locaux, et le montage technique, administratif et juridique.

Le service de Protection Maternelle et Infantile octroie un agrément autorisant les assistant(e)s maternel(le)s à travailler en MAM, après une évaluation des aptitudes professionnelles et une visite des locaux, afin de garantir la santé, la sécurité et l’épanouissement des enfants accueillis.

Les Villes sont des interlocuteurs privilégiés pour les porteurs de projet de MAM en raison de leur rôle primordial sur le développement des modes d’accueil du jeune enfant au niveau local. La Seine-Saint-Denis compte déjà 7 MAM sur son territoire (2 au Pré Saint-Gervais, 2 à Livry-Gargan, 1 à Romainville, 1 à Neuilly-Plaisance et 1 à Epinay-sur-Seine), soit 82 places d’accueil, et plusieurs projets devraient voir le jour en 2014.

Pour toutes questions ou pour engager une réflexion sur les Maisons d’Assistant(e)s Maternel(le)s sur votre territoire, contacter l’ADDAI au 01.48.96.99.24 ou 99.22, ou addai93@addai93.fr.